samedi 1 février 2020

Le colombier départemental recrute, postulez !

NATURAGORA recrute un service civique pour une durée de 10 mois, avec 30 heures de travail hebdomadaire. Il prendra en charges les pigeons apportés par les colombophiles du Groupement colombophile de l’Aisne, voire de quelques départements limitrophes. 

La mission sera riche :




Le colombier :
Il sera en charge :
- de la propreté des installations ;
- de nourrir les pigeons ;
- de les préparer pour les concours et les entraînements (mise en panier).

Animation :

Il pourra mettre en place des visites du pigeonnier dans le cadre d’animations scolaires ou de visites du grand public , et participer à l’activité de NATURAGORA.

Administratif :

Il devra tenir à jour un certain nombre de documents sur le suivi de colonie, et utilisera un ordinateur pour mettre à jour des fichiers.
 



Le profil recherché est une personne autonome, ayant un bon contact avec les animaux et le sens de l’observation. Elle devra évoluer quotidiennement au milieu d’une colonie de plus d’une centaine de pigeons, les garder en bonne santé et les préparer pour les concours de pigeons voyageurs.

Elle sera encadrée et restera en liaison permanente avec l’équipe de bénévoles du Colombier.

Elle disposera d’un local administratif, où elle pourra faire réchauffer son repas pour le déjeuner.


Voir l'offre d'emploi ICI

Pour postuler, appelez Monsieur Doyet à NATURAGORA au 03 23 23 13 16.

Le colombier départemental NATURAGORA est situé sur la commune de Barenton Bugny, près d'Aulnois sous Laon, à 5 minutes de Laon.

olivierdaulnois@gmail.com

jeudi 23 janvier 2020

Le pigeonnier départemental reprend du service !



Avec l’arrivée des premiers pigeonneaux de la saison, le colombier départemental Naturagora reprend vie. Il est resté vide une partie de l’hiver, qui a été mise à profit pour effectuer le nettoyage, la désinfection et certaines modifications.





Nous vous présentons sur les photographies ci-dessous les modifications effectuées.
 

3 compartiments ont été transformés en un espace plus vaste (480X162) ou les jeunes évolueront sur un sol garni de paille. Un treillage a été fixé sur les caillebotis, pour empêcher la paille d’encombrer les tiroirs et le passage des rongeurs.


 
Nous espérons également que cette paille apportera un plus bénéfique à l’atmosphère du pigeonnier en régulant une part d’humidité. Il semble que les jeunes s’y plaisent.



Pour apporter de la chaleur au pigeonnier (exposé plein nord), des ouvertures ont été réalisées sur la façade sud.



Actuellement, avec l’inclinaison hivernale du soleil, les rayons chauffent les cloisons. A partir d’avril et jusqu’au mois d’août, les rayons réchaufferont le sol.

Concernant le local situé entre les deux pigeonniers, que nous appellerons le local administratif, il a fallu effectuer également un gros nettoyage.
Afin de meubler le local et d’apporter au futur emploi, un cadre de travail correct. Nous avons sollicité la Direction départementale des finances publiques de l’Aisne, pour obtenir du mobilier plus fonctionnel. La réponse fut positive, et      nous avons eu deux livraisons de mobilier de seconde main, mais en parfait état de fonctionnement : un grand bureau, deux tables, des chaises et 3 grandes armoires.
 


Nous remercierons chaleureusement la DDFIP de l'Aisne et en particulier M Pierre BATTRANCOURT.

lundi 6 janvier 2020

Des pigeonneaux hâtifs pour le Colombier départemental

Le samedi 18 janvier qui arrive à grands pas, sera le premier jour de la saison 2020, où vous pourrez apporter vos pigeonneaux au colombier départemental Naturagora. 
 
Cette date s’adresse à ceux qui ont accouplé fin novembre ou début décembre, et qui ont fait le pari de miser sur des jeunes hâtifs, qui bénéficieront de plus d’expérience pour les concours de jeunes. On peut souvent lire dans la littérature colombophile, que celui qui veut briller en jeunes, bague dès le premier janvier. Nous serons donc présents pour vous accueillir le samedi 18, de 10 et 12 heures, et tous les samedis suivants jusqu'au 21 mars 2020. 
 

 
Pour cette saison, nous allons jouer les pigeonneaux dans le colombier Est, qui n’a pas été utilisé en 2019.
 
 

Malheureusement, force est de constater que l’orientation Nord-Ouest de la façade n’est pas idéale. Elle est exposée aux vents dominants, ce qui perturbe l’aération et expose le colombier au courant d’air.

 
Exposition de la façade où sont situées les ouvertures.
 
 
En termes d’ensoleillement ce n’est pas mieux, les rayons du soleil ne pénètrent pas à l’intérieur, le matin le colombier ne se réchauffe pas. De plus on sent l’air froid qui passe par le plancher.


 
Nous allons donc apporter quelques modifications afin d'améliorer le bien être des pigeonneaux. 

 
 
Pour la nouvelle équipe, qui est entrée en fonction mi-décembre, il a fallu s’approprier les lieux, et comprendre le mode de fonctionnement de ce colombier. Celui-ci est divisé en deux parties (Est et Ouest), composées de 30 compartiments en tout. 
 
 

Les deux colombiers sont eux-mêmes divisés par un couloir en deux parties de 7 et 8 compartiments. Le sol est constitué de caillebotis, au-dessus de tiroirs qui s’ouvrent de l’extérieur. C’est une grosse installation, qui peut accueillir 750 pigeons (25 par compartiment) et qui nécessite beaucoup de travail et d’attention dans l’entretien. Il faut s’imaginer ce que représente le nettoyage des 90 tiroirs (de 2,70 m X 0,50 m), qui sont fragiles et difficiles à tirer (quelques coups de rabots s’imposaient). Il faut compter 3 heures et demie de travail pour une personne seule pour en nettoyer seulement un quart.

Nous attendons actuellement l’embauche par NATURAGORA d’un emploi PACTE, qui sera mis à disposition du colombier départemental. Cette personne, qui ne sera pas colombophile, sera encadrée par l’équipe du colombier et devra être formée à toutes les subtilités de l’élevage des pigeons.

Mais vu l’importance de la structure, il faut impérativement constituer une équipe en mesure :
 
- de palier au absence de l’emploi ;
- de s’occuper des pigeons le week-end ;
- d’enloger les pigeons pour les concours et effectuer le dépouillement ;
- d’effectuer le transport des entraînements ;
- d’effectuer un travail de suivi et d’observation de la colonie.

Pour le moment outre le Président du Groupement Ludovic CLIQUOT très impliqué, et d’Eric JOLY, j’ai sollicité les deux autres colombophiles de mon village (Aulnois sous Laon situé à 3 minutes de Naturagora) : Gérard DOUCE et Samuel MOUTONNET.

Nous aurons donc besoin de toutes les bonnes volontés, dans la mesure des disponibilités de chacun. Vous pouvez proposer vos services par mail auprès d’Olivier Bertaux : olivierdaulnois@gmailcom
 
 
 
 
En attendant, nous ne sommes pas restés les bras croisés. Nous effectuons un gros travail de nettoyage et de désinfection. Nous tentons également de trouver la bonne formule pour améliorer l’aération et pour faire entrer un peu de soleil direct, afin de réchauffer les colombiers le matin et chasser l’humidité de la nuit.



Ce matin, Samuel Moutonnet estimait que l’on avait bien travaillé, et que l’on se sentait mieux dans le colombier. Il trouvait l’air plus sein. C’est encourageant !

 
 
Nous vous donnons donc rendez-vous le samedi 18 janvier de 10 à 12 heures. Même si vous n’apportez pas encore de pigeon, vous pourrez venir  visiter les installations.


Olivier Bertaux
olivierdaulnois@gmail.com

dimanche 22 décembre 2019

Saison 2020 : tarifs et nouveautés

 
Nous proposons à chaque amateur colombophile de France, d’engager un ou plusieurs pigeons nés en 2020, au Colombier départemental de l’Aisne – NATURAGORA,
L’objectif du pigeonnier est d’accompagner, en fonction de votre volonté, vos pigeons sur plusieurs années.

En 2019, tous les pigeonneaux ont été vendus, lors de la vente aux enchères. Le produit de cette vente est reversé à NATURAGORA, afin de couvrir les frais de fonctionnement du grand colombier.

Pour 2020, à l’issue de la saison, vous pourrez choisir entre les options suivantes :

- votre pigeonneau est cédé lors de la vente annuelle ;
ou
- engager votre pigeon une année supplémentaire, pour être joué en 2021 comme yearling, avec l’objectif d’être engager sur le concours de Narbonne international.

Après cette deuxième saison, vous aurez de nouveau la possibilité d’engager votre pigeon une saison supplémentaire. Ou de le proposer lors de la vente annuelle, avec une répartition du prix entre l’amateur/Naturagora/Groupement.

Tarifs 2020 :

- 1 pigeon 12 € ;
- 2 pigeons 24 € ;
- 3 pigeons 30 € ;
- 10 € pour tous les pigeons suivants.


Les pigeons seront joués sur tous les concours jeunes de la ligne de vol du groupement.
Ils seront enlogés, et figureront donc dans les classements de groupe pour les challenges de vitesse, et dans le classement départemental pour les concours du championnat jeune.
Ils participeront également au concours fédéral de Treignac si leur condition physique le permet.

Pour cela, nous accueillerons vos pigeons, du 18 janvier au 21 mars, les samedis de 10 à 12 heures (modalités et horaires de réception à définir).

Bien entendu, il n y a aucune obligation.


Nous mettons tout en œuvre pour apporter un confort et un accompagnement à vos pigeonneaux :

- Le docteur Emmanuel Leysens est sponsor, il analysera la santé des pigeonneaux du colombier départemental. Son site : veterinaire-leysens.com

- Nous apportons des modifications aux colombiers. 


- Des entraînements seront effectués.

- Des programmes alimentaires différents en fonction des concours.


- Un personnel dédié au colombier.


Nous espérons que ces décisions, vous donnerons envie de nous confier vos pigeons en 2020.


Pour réussir cette dynamique, une équipe de volontaires à nos côtés (Olivier Bertaux, Eric Joly et moi-même) est en cours de constitution.


Très bonnes fêtes de fin d'année.


Ludovic Cliquot
Président du Groupement de l'Aisne


samedi 21 décembre 2019

Colombier départemental : tous concernés !

Des membres du bureau et l’équipe du colombier départemental NATURAGORA, s’étaient donnés rendez-vous ce matin sur place.

Au programme : nettoyage des pigeonniers et révision des véhicules.








 


A l’intérieur, nous avons gratté les perchoirs, les casiers.
Les mangeoires et abreuvoirs ont été rangés, les pigeonniers sont vides et bien rangés.

Maintenant qu'il n'y a plus de pigeon, et que les locaux ont été nettoyés et désinfectés, nous allons effectuer un vide sanitaire. Les pigeonneaux 2020 arriveront dans un environnement sain, sans bactérie, parasite ou  virus.

Le sol étant constitué de caillebotis, il faut tirer des grands tiroirs à l’extérieur des pigeonniers, pour retirer les fientes, poussières et plumes (3 brouettes bondées).

 
L’exercice est sportif, car tous les tiroirs ne coulissent pas bien, il faut tirer assez fort.
Il devient encore plus difficile lorsqu’il faut se mettre à genoux sous les volières. Bonjour le dos, heureusement Gérard est costaud.

Remerciements à : Olivier Bertaux, Dominique BOITTE, Jean-Marc Choquet, Ludovic Cliquot, Emmanuel Gillot, Charles et Lillie Goosse, Christophe Guegain, Laurent Guyard, Eric Joly, Gérard Képé et Pascal Marlot.

Le prochain rendez-vous est programmé mi-janvier, où nous aurons besoin de volontaires pour remettre en état l'ensemble du pigeonnier, et préparer l'arrivée des pigeonneaux. Nous reviendrons vers vous.

olivierdaulnois@gmail.com